Chercher sa foi

Quelques réflexions sur la prière

Bien entendu, la prière n'est pas avant tout des paroles, c'est se placer devant Dieu, dans l'écoute ce qu'il veut nous apporter...

Vous trouverez ci-dessous :

 

N'hésitez pas à proposer une prière qui vous a vous-même aidé à prier nous la poser.

Quelques pages de ce site où vous trouverez des ressources sur la prière :

 

Prier ?

Dieu est créateur, il entre donc en relation avec l'univers. L'être humain est particulièrement sensible à ce que Dieu veut communiquer. Et l'être humain a encore quelque chose de plus que tout autre créature, il peut s'adresser à Dieu.

La prière est cette relation, quand elle s'établit, entre Dieu et l'être humain, et entre l'être humain et son Dieu.

La relation entre les êtres humains est quelque chose de complexe qui passe par la parole et par bien d'autres façons d'être. C'est la même chose pour la relation à Dieu.

  • La prière est parfois quelque chose que l'on dit à Dieu,
  • Elle est aussi, et peut-être d'abord une façon de se placer devant Dieu, dans le silence, dans l'attente, dans la confiance, dans la révolte, en se posant des questions,...

Quand prier ?

Certaines religions imposent de prier tant de fois par jour, ou de prier à tel et tel moment. Le Christ n'est pas tellement dans le style légaliste. Il nous dit simplement que c'est une bonne idée de "Veiller et prier en tout temps." (Luc 21 :36). On peut choisir de prier le matin en se levant, avant les repas, en se couchant, ou dans la nature, dans le métro. Il n'y a pas de règle, sauf que la régularité est payante, elle nous prépare à être en relation avec Dieu.

Comment prier ?

Quand ses disciples lui posent la question, Jésus répond : "Quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret." (Matthieu 6:6). La solitude et le silence est ainsi un élément important. Sinon, chacun est libre de prier à genoux, debout, assis, couché, dans un joli petit coin que l'on a préparé, ou sous la douche...

Pour entrer dans la prière, pour aider à ne pas être distrait, on peut commencer par un des jolis textes de la Bible, un texte que l'on aime.

Qui prier ?

Qui prie-t-on ? Dieu et Dieu seul, et tout cas selon Jésus dans les évangiles (absolument chaque fois qu'il parle de la prière, il dit de prier le Père). Nous prions donc Dieu seul, et comme il nous le propose, nous prions "au nom de Jésus-Christ", ce qui veut dire qu'on s'adresse à Dieu dans la confiance que nous donne le Christ.

Que prier ?

C'est une question secondaire, finalement, parce que finalement l'essentiel, c'est de prier. Mais il y a quand même des façons de prier qui sont plus positives que d'autres pour notre relation à Dieu.

En particulier, c'est certainement bon de présenter à Dieu ce que l'on aimerait voir arriver (exemple : "Seigneur, j'aimerais tant que mon enfant guérisse"). Mais je pense qu'il n'est pas bon de donner à Dieu des ordres même si c'est pour demander une bonne chose (comme "Seigneur, guéris-le !"). En effet, on risque d'être déçu, mais surtout l'image que l'on se fait alors de Dieu n'est pas très positive. Dieu n'est pas le Père Noël, et il sait ce dont nous avons besoin mieux que nous-mêmes (Matthieu 6:8). Si quelqu'un est malade, le problème ne vient pas de Dieu, et nous n'avons pas à essayer de le convaincre que la santé est mieux que la maladie (Dieu est quand même l'inventeur de la vie !)...

Notre prière peut contenir, par exemple :

  • une Louange pour reconnaître que Dieu est Dieu, que c'est lui qui sait vraiment ce qui est le bien. On peut prier même si on ne sait pas bien qui il est.
  • un Appel : On demande à Dieu de la force, pour qu'il nous pacifie, nous rende meilleur, pour qu'il nous aide à faire du bien autour de nous, pour qu'on sache voir où l'on peut avancer. On peut prier parce qu'on veut avoir la foi et qu'on trouve que l'on n'en a pas beaucoup.
  • une Intercession : une prière pour les autres; pour demander à Dieu de leur donner des encouragements, pour qu'il leur donne sa paix, sa force, son bonheur.
  • ce que l'on a sur le coeur : On peut dire nos joies et nos peines avec Dieu, on peut exprimer nos projets et nos regrets... comme avec quelqu'un de très proche.
  • du silence, pour laisser Dieu "parler". mais si l'on entend des voix, c'est probablement le voisin qui met la télé trop fort, Dieu parle au coeur. Et sa Parole est plus que des mots.

Comment arriver à prier
36 astuces pour se lancer

Pourquoi des " astuces ", des " trucs " pour prier ?

Parce qu'il nous faut parfois ruser avec une part de nous-mêmes avant d'arriver à arracher un peu de temps pour prier. Nous pouvons ainsi choisir de prier, délibérément, volontairement. Prier c'est d'abord prendre du temps, c'est arriver à prendre du temps pour Dieu, du temps pour soi et pour Dieu.

Mais prier, c'est principalement prendre un temps pour aimer Dieu, un temps pour s'aimer soi-même et se laisser aimer par Dieu. Ce qui se passera par la suite sera une surprise, un cadeau.

Dès l'instant où l'on veut prier, à la seconde où l'on se prépare à prier, en espérant que Dieu sera présent d'une certaine façon et que cela changera quelque chose pour notre vie... dès cet instant nous sommes déjà en prière, puisque nous prenons du temps pour Dieu, pour nous-mêmes en relation à Dieu, même si cette relation n'est encore qu'espérance. Quand la rencontre ne se fait pas, on peut persévérer dans la prière. De toute façon, ça ne fait que du bien de penser aux personnes que l'on a rencontrées, de méditer sur ce que l'on a vécu, d’y voir les points de lumières & d’ombre, de chercher ce que l'on veut vivre, et de faire silence en soi.

Et puis la prière, comme toute activité, se perfectionne en s'exerçant. On peut se donner des occasions de rencontre avec Dieu, par exemple grâce à ces astuces (inspirées d'un texte de Maurice Bellet) :

Les astuces 17 à 36 pour entrer en prière vous sont personnelles et nous serions heureux de les apprendre de vous.

Témoignages sur la prière

Comment faut-il prier ?
Lettre de Martin Luther à Maître Pierre, coiffeur

Cher maitre Pierre, je vous donne ce que j'ai et vous expliquerai aussi bien que possible comment je m'y prends moi-même pour prier. Que notre Seigneur Dieu vous donne vous et tous de faire mieux.

Quand je sens que le souci des affaires a refroidi mon zèle pour la prière..., je prends mon petit psautier, m'enferme dans ma chambre et commence par me réciter les Dix Commandements et la confession de foi, et, si j'en ai le temps, quelques paroles du Christ, de Paul ou du Psautier, exactement comme le font les enfants.

Ensuite il est bon de commencer et de terminer la journée par la prière et d'être en garde contre la tentation fallacieuse de se dire : attends un peu, je prierai dans une heure, j'ai d'abord à faire ceci ou cela. Car ainsi on est entraîné dans les affaires qui vous tiennent ensuite à tel point que, de toute la journée, on n'arrive plus à réserver un moment pour la prière.

Il faut veiller à ce que nous ne nous déshabituions pas de la vraie prière et que nous ne nous imaginions pas que certaines œuvres sont encore plus nécessaires que la prière et qu'ainsi nous négligions la prière.

Quand tu auras réchauffé ton cour par la récitation dont j'ai parlé et que tu seras rentré en toi-même, agenouille-toi ou joins les mains, et tourne les regards vers le ciel, et dis et pense aussi brièvement que tu peux: Père céleste, je suis un pauvre pécheur, indigne d'élever mes regards vets toi ou de t'invoquer. Mais comme tu flous as ordonné de prier et promis de nous exaucer, et qu'en plus tu nous as enseigné par ton cher Fils, Notre SeigneurJésus-Christ, comment nous devons t'invoquer, je viens, sur ton ordre, pour t'obéir, j'ai confiance en ta promesse miséricordieuse, et au nom de mon Seigneur Jésus-Christ, je prie en communion avec tous les chrétiens sur la terre, comme il me l'a enseigné : Notre Père qui es aux cieux...

Dis la prière tout entière, mot à mot. Ensuite répète l'une des demandes ou, si tu le peux, plusieurs.

Quand on prie bien, on prend conscience de toutes ses pensées d'un bout à l'autre de sa prière. Un bon coiffeur doit porter toute son attention sur le rasoir... S'il se mettait à bavarder et à penser à autre chose, il risquerait de vous couper le nez ou la gorge. Toute chose qui doit être bien faite exige l'homme tout entier... A plus forte raison, la prière exige le cour tout entier, si la prière doit être une bonne prière.

Chaque chrétien devrait, lorsqu'il veut prier et se cueillir, prendre les Psaumes comme livre de prière, car, à la vérité, tout ce qu'un cour pieux peut avoir envie de demander se trouve dans les Psaumes, exprimé d'une manière si delicate qu'aucun homme ne saurait imaginer pit, paroles et expressions plus belles. Ce livre enseigne et console également dans la prière et il est si intimement lié au Notre Père, et le Notre Père est tellement l'essence même de ces Psaumes, que l'on peut comprendre l'un l'aide de l'autre et les associer.

O notre Dieu, qui nous a appris prier les Psaumes et le Notre Père, accorde-nous un esprit de prière et de grace afin que nous priions sans cesse avec une joie et une foi sincères, car nous en avons besoin. Ainsi l'as-tu recommandé et ainsi devons-nous faire ! A toi soient honneur, louange et gloire, aux siècles des siècles. Amen!

Martin Luther

 

Témoignage de Gandhi sur la prière

Je ne suis pas un homme de lettres ou de sciences.
J'essaie seulement d'être un homme de prière.
Sans la prière, j'aurais perdu la raison.
Si je n'ai pas perdu la paix de l'âme, malgré les épreuves,
c'est que cette paix vient de la prière.

On peut vivre quelques jours sans manger,
mais non sans prier.
La prière est la clef du matin et le verrou du soir.
La prière, c'est une alliance sacrée
entre Dieu et les Hommes.

Gandhi

Témoignage de Daniel Bourguet sur la prière

La prière, mon frère,
c'est aussi une aventure étonnante,
qui te fait quitter le port douillet de
certaines certitudes
pour te lancer sur l'océan infini
de l'amour de Dieu.
Il t'appartient de hisser la voile,
de larguer les amarres,
de lever l'ancre, de te mettre à la barre,
de t'exposer au vent sur les profondes eaux...
Le vent ? C'est le souffle de Dieu.
Sans lui tu n'avanceras pas ;
c'est lui qui t'enveloppe et te prend ;
c'est lui qui t'enlace et t'expose ;
c'est lui qui t'entraîne loin du port et qui t'isole..
mais n'aie pas peur !
Il est maître du vent, des courants et des flots ;
l'océan repose sur lui.
Et puis quand tu découvriras
que ta fragile embarcation
n'a laissé derrière elle aucune trace
pour retourner au port,
il te sera donné de découvrir, émerveillé,
une main amie tenant la barre avec toi...
Alors tu iras jusqu'au bout...
Mais va mon frère, le vent se lève...

Daniel Bourguet
comunauté des Veilleurs