Chercher sa foi

Courte prédication pleine de pourquois
sur l'Évangile de Noël

(Matthieu 1 & Luc 2)

(voir la vidéo ci-dessous)

Fête de Noël avec les anfants le dimanche 15 décembre 2013
Questions : lues par Myriam, réponses du pasteur Marc Pernot

Pourquoi c’est une étoile qui guide les mages vers Jésus ?

Il y a peu de chance qu’une étoile se mette à bouger pour nous indiquer le chemin à prendre.

Mais cela veut dire que quand on est dans le noir, perdu, nous pouvons compter sur Dieu pour nous donner comme un signe venu du ciel qui nous ouvre une espérance.

Pourquoi ? Dieu est au ciel ?

C’est une façon de parler, cela veut dire qu’il est dans une autre dimension que nous, comme le ciel pour nous qui sommes sur terre, qu’il est plus haut que la plus haute montagne.

plus grand que toutes les galaxies dans lesquelles nous ne pourrons jamais aller.

Pourtant, l’étoile nous dit que Dieu s’intéresse à nous, elle clignote un peu, elle est comme un clin d’œil que Dieu nous fait pour nous dire qu’il est notre ami.

Et en Jésus il est encore plus proche, Dieu se montre comme un ami.

Pourquoi l’ange s’appelle Gabriel ?

Gabriel, ça veut dire « le super héros de Dieu ».

Un super héros, ça vient sauver les personnes en danger.

Dieu est comme ça.

Vraiment.

Mais il ne nous sauve pas comme un magicien ou superman.

Lui, Dieu, nous sauve en nous donnant un cœur plus grand, plus vivant, des idées plus claires, une joie plus profonde…

Pourquoi je n’ai jamais vu d’ange ?

En fait, le mot traduit par ange dans nos Bibles, c’est un mot hébreu ou grec qui veut dire « un facteur ».

Un facteur qui nous apporte quelque chose qui vient de Dieu, un message ou un cadeau pour nous.

Donc vous avez déjà vu des anges : chaque fois que quelqu’un vous a remonté le moral, ou quelque chose qui nous donne envie d’être quelqu’un de bien, ou quand dans la prière ou dans la réflexion vous avez compris quelque chose de la vie.

Vous avez été vous-mêmes, j’en suis certain, un Gabriel, un héros dont Dieu est fier.

Pourquoi Jésus est né l’hiver ? Le bébé aurait eu moins froid l’été !

Noël le 25 décembre, c’est juste un symbole, c’est à peu près le jour le plus court de l’année dans l’hémisphère nord, c’est donc une date bien choisie pour dire que le Christ nous apporte la lumière, la chaleur du printemps qui va certainement arriver.

Mais en réalité, on ne connaît pas la date d’anniversaire de Jésus, on sait juste qu’il est né vers l’an -5 ou -6.

Pourquoi Jésus est né à Bethléem et pas à Jérusalem ?

C’est un signe pour nous dire comment vivre de ce Jésus que Dieu nous donne.

Jésus ne vient pas comme un grand roi puissant qui habite le palais tout doré au sommet de la première ville du Royaume.

Non, le Christ nous est donné dans une ville qui s’appelle Bethléem ; c’est-à-dire une ville qui s’appelle « Boulangerie ».

Et Jésus est déposé dans une mangeoire.

Ça ne veut pas dire qu’il faut dévorer le bébé Jésus comme un ogre ou un loup.

Mais qu’il faut manger sa parole, assimiler sa façon d’être et sa foi en Dieu, se nourrir de son intelligence de la vie.

Il ne s’agit pas de lui obéir comme à un roi, ni d’apprendre par cœur ce qu’il dit comme s’il était professeur, mais l’Évangile nous offre de nous nourrir de son exemple.

C’est une vraie nourriture qui donne la forme pour être de meilleurs nous-mêmes, et être un héros pour sauver un peu le monde, chacun à notre façon.

Pourquoi ce sont des bergers qui ont chanté avec les anges ?

Les bergers étaient connus pour leur attention aux plus petits des agneaux, soignant l’un, allant chercher un autre qui est perdu, les protégeant des loups et des voleurs.

Et puis les bergers étaient connus pour leur foi simple dans la nature, ils chantaient la bonté de Dieu et de la beauté de la vie.

Alors c’est normal qu’ils soient les premiers à reconnaître Jésus.

Ils étaient déjà un peu comme lui.

Pourquoi trois rois mages ?

En fait, les évangiles ne disent pas qu’ils sont trois, ni qu’ils sont rois.

Cela a été inventé après, dans les contes de Noël, avec aussi le bœuf et l’âne gris, et plein d’autres choses.

L’Évangile parle seulement de ces étrangers un peu étranges, des mages, qui sont parmi les premiers à s’intéresser au salut de Dieu.

Et c’est un beau symbole, cela veut dire que personne n’est trop éloigné, personne n’est trop bizarre pour pouvoir trouver ce qu’apporte le Christ à notre vie.

Pourquoi ils donnent de l’encens et de la myrrhe en cadeau (l’or, je comprends) ?

L’encens évoque la prière, et la myrrhe évoque la vie éternelle, c’est donc normal qu’il y ait un rapport avec le salut donné par Jésus, qui ouvre notre prière à Dieu, sans crainte, et qui nous ouvre à la vie.

Par contre, le plus curieux c’est qu’ils offrent de l’or à Jésus.

Pourquoi ? Parce que même Jésus, et Marie aussi, ont besoin de manger du pain, d’avoir de quoi se protéger du froid et de la pluie.

Et donc quand ils offrent de l’or à Jésus, c’est comme un geste pour les pauvres.

Vous pouvez réagir en envoyant un mail au pasteur Marc Pernot.

 

Lecture de la Bible

Matthieu 1:18-2:12

Voici de quelle manière arriva la naissance de Jésus-Christ. Marie, sa mère, ayant été fiancée à Joseph, se trouva enceinte, par la vertu du Saint-Esprit. Avant qu’ils aient habité ensemble. 19 Joseph, son époux, qui était un homme de bien et qui ne voulait pas la diffamer, se proposa de rompre secrètement avec elle. 20 Comme il y pensait, voici, un ange du Seigneur lui apparut en songe, et dit: Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre avec toi Marie, ta femme, car l’enfant qu’elle a conçu vient du Saint-Esprit; 21 elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus; c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. 22 Tout cela arriva afin que s’accomplisse ce que le Seigneur avait annoncé par le prophète: 23 Voici, la vierge sera enceinte, elle enfantera un fils, et on lui donnera le nom d’Emmanuel, ce qui signifie Dieu avec nous.

24 Joseph s’étant réveillé fit ce que l’ange du Seigneur lui avait ordonné, et il prit sa femme avec lui. 25 Mais il ne la connut point jusqu’à ce qu’elle ait enfanté un fils, auquel il donna le nom de Jésus.

1 Jésus étant né à Bethléhem en Judée, au temps du roi Hérode, voici des mages d’Orient arrivèrent à Jérusalem, 2 et dirent: Où est le roi des Juifs qui vient de naître? car nous avons vu son étoile en Orient, et nous sommes venus pour l’adorer. 3 Le roi Hérode, ayant appris cela, fut troublé, et tout Jérusalem avec lui. 4 Il assembla tous les principaux sacrificateurs et les scribes du peuple, et il s’informa auprès d’eux du lieu où le Christ devait naître. 5 Ils lui dirent: A Bethléhem en Judée; car voici ce qui a été écrit par le prophète: 6 Et toi, Bethléhem, terre de Juda, Tu n’es certes pas la moindre entre les principales villes de Juda, Car de toi sortira un chef Qui paîtra Israël, mon peuple. 7 Alors Hérode fit appeler en secret les mages, et s’enquit soigneusement auprès d’eux depuis combien de temps l’étoile brillait. 8 Puis il les envoya à Bethléhem, en disant: Allez, et prenez des informations exactes sur le petit enfant; quand vous l’aurez trouvé, faites-le-moi savoir, afin que j’aille aussi moi-même l’adorer.

9 Après avoir entendu le roi, ils partirent. Et voici, l’étoile qu’ils avaient vue en Orient allait devant eux jusqu’au moment où, arrivée au-dessus du lieu où était le petit enfant, elle s’arrêta. 10 Quand ils aperçurent l’étoile, ils furent saisis d’une très grande joie. 11 Ils entrèrent dans la maison, virent le petit enfant avec Marie, sa mère, se prosternèrent et l’adorèrent; ils ouvrirent ensuite leurs trésors, et lui offrirent en présent de l’or, de l’encens et de la myrrhe. 12 Puis, divinement avertis en songe de ne pas retourner vers Hérode, ils regagnèrent leur pays par un autre chemin.

Luc 1:26-38

Au sixième mois, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, 27 auprès d’une vierge fiancée à un homme de la maison de David, nommé Joseph. Le nom de la vierge était Marie. 28 L’ange entra chez elle, et dit: Je te salue, toi à qui une grâce a été faite; le Seigneur est avec toi. 29 Troublée par cette parole, Marie se demandait ce que pouvait signifier une telle salutation.

30 L’ange lui dit: Ne crains point, Marie; car tu as trouvé grâce devant Dieu. 31 Et voici, tu deviendras enceinte, et tu enfanteras un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus. 32 Il sera grand et sera appelé Fils du Très-Haut, et le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son père. 33 Il règnera sur la maison de Jacob éternellement, et son règne n’aura point de fin. 34 Marie dit à l’ange: Comment cela se fera-t-il, puisque je ne connais point d’homme?

35 L’ange lui répondit: Le Saint-Esprit viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre. C’est pourquoi le saint enfant qui naîtra de toi sera appelé Fils de Dieu. 36 Voici, Elisabeth, ta parente, a conçu, elle aussi, un fils en sa vieillesse, et celle qui était appelée stérile est dans son sixième mois. 37 Car rien n’est impossible à Dieu. 38 Marie dit: Je suis la servante du Seigneur; qu’il me soit fait selon ta parole! Et l’ange la quitta.

Luc 2:1-20

1 En ce temps-là parut un édit de César Auguste, ordonnant un recensement de toute la terre. 2 Ce premier recensement eut lieu pendant que Quirinius était gouverneur de Syrie. 3 Tous allaient se faire inscrire, chacun dans sa ville. 4 Joseph aussi monta de la Galilée, de la ville de Nazareth, pour se rendre en Judée, dans la ville de David, appelée Bethléhem, parce qu’il était de la maison et de la famille de David, 5 afin de se faire inscrire avec Marie, sa fiancée, qui était enceinte.

6 Pendant qu’ils étaient là, le temps où Marie devait accoucher arriva, 7 et elle enfanta son fils premier-né. Elle l’emmaillota, et le coucha dans une crèche, parce qu’il n’y avait pas de place pour eux dans l’hôtellerie.

8 Il y avait, dans cette même contrée, des bergers qui passaient dans les champs les veilles de la nuit pour garder leurs troupeaux. 9 Et voici, un ange du Seigneur leur apparut, et la gloire du Seigneur resplendit autour d’eux. Ils furent saisis d’une grande frayeur. 10 Mais l’ange leur dit: Ne craignez point; car je vous annonce une bonne nouvelle, qui sera pour tout le peuple le sujet d’une grande joie: 11 c’est qu’aujourd’hui, dans la ville de David, il vous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur. 12 Et voici à quel signe vous le reconnaîtrez: vous trouverez un enfant emmailloté et couché dans une crèche. 13 Et soudain il se joignit à l’ange une multitude de l’armée céleste, louant Dieu et disant: 14 Gloire à Dieu dans les lieux très hauts, Et paix sur la terre parmi les hommes qu’il agrée!

15 Lorsque les anges les eurent quittés pour retourner au ciel, les bergers se dirent les uns aux autres: Allons jusqu’à Bethléhem, et voyons ce qui est arrivé, ce que le Seigneur nous a fait connaître. 16 Ils y allèrent en hâte, et ils trouvèrent Marie et Joseph, et le petit enfant couché dans la crèche. 17 Après l’avoir vu, ils racontèrent ce qui leur avait été dit au sujet de ce petit enfant. 18 Tous ceux qui les entendirent furent dans l’étonnement de ce que leur disaient les bergers. 19 Marie gardait toutes ces choses, et les repassait dans son coeur. 20 Et les bergers s’en retournèrent, glorifiant et louant Dieu pour tout ce qu’ils avaient entendu et vu, et qui était conforme à ce qui leur avait été annoncé.

 

Vidéo de la partie centrale du culte (prédication)

film réalisé bénévolement par Soo-Hyun Pernot