Chercher sa foi

Le culte

 

Vous trouverez dans cette page :

Voir, lire, entendre, des centaines de prédications sur ce site - Liste sur cette page .

Le culte

L'essentiel est certainement la prière personnelle, la réflexion nourrie de quesqtionnement biblique et d'observation lucide de la réalité de notre monde. L'essentiel est d'être ainsi, grâce à Dieu dans une bonne évolution, et produisant de bons fruits... Cela se travaille dans la sincérité et dans l'intimité. Mais l'humain est un animal social, fait pour être membre d'un corps, avcec les autres. Cela ffait qu'une dimension collective de notre religion est utile pour nous et nous et c'est un service rendu aux autres.

Le culte est ainsi une activité excellente. Mais cela reste et doit rester un simple outil au service du dévelopement de chacun. Comme le dit Jésus : "le sabbat est fait pour l'homme et non l'homme pour le sabbat", il est juste et bon de dire la même chose de la religion : le culte est fait pour le développement de l'humain, le culte n'est pas fait pour être le sommet de la vie humaine. Car la vie est ailleurs : dans notre relation à Dieu, dans notre vie dan sle monde où Dieu nous espère vivant, heureux, crateur, aimant les autres.

L'idéal serait que vous alliez régulièrement (au rythme qui vous convient) au culte : quitter votre couette le dimanche matin, rejoindre une assemblée de chrétiens, quitte à nourrir votre réflexion et votre prière en complément avec des ressources diverses le reste de la semaine :-)

Toute personne de bonne volonté est la bienvenue, même si elle ne vient que par curiosité, pour voir à quoi ressemble un culte protestant, ceux qui cherchent, ceux qui s'intéressent à la Bible, ceux qui se demandent si un jour ils aimeraient avoir la foi, ceux qui sont chrétien d'une autre église ou d'une autre paroisse et qui viennent pour entendre un autre son de cloche... et les habitués, oratoriens depuis toujours... ceux qui sont mystiques et ceux qui sont rationnalistes, ceux qui expriment leur foi de façon trinitaire et ceux qui ont une confession de foi non trinitaire, ceux qui croient que Jésus est Dieu et ceux qui pensent que c'est un prophète, ou un sage... Ce qui nous unit est plus l'intérêt commun au Christ, ce n'est pas un certain dogme, ou une certaine interprétation de la Bible, ou une certaine manière de vivre. Le respect mutuel est donc la règle du jeu des membres de l'Oratoire.

Le Culte c'est d'abord un culte rendu à Dieu, en se rassemblant pour le célébrer, le chanter, le prier, et pour se mettre à l'écoute de sa Parole. C'est aussi une possibilité qui est offerte pour faire un pas de plus vers Dieu, et pour enrichir sa propre lecture de la Bible. Et, ce qui ne gâche rien, c'est peut-être la joie de se retrouver entre amis et de rencontrer de nouvelles personnes, diverses, de tout âge, de toute origine, de tout parcours spirituel.

La lecture de la Bible et soninterprétation est la partie centrale du culte. Personen n'est obligé d'être d'accord avec ce qui est dit par le pasteur pendant la prédication, c'est un témoignage et une recherche personnelle. Ce sont souvent des textes difficiles ou des approches nouvelles qui sont proposés, afin de nourrir la réflexion et entretenir le questionnement des fidèles. Il arrive souvent qu'à la sortie ou par la suite, les participants discutent entre eux ou avec le pasteur, avec des avis différents, l'importnat est de repartir en se posant des questions, découvert une nouvelle piste à explorer, c'est cela qui permet d'avancer alors que des réponses toutes faites bloquent le cheminement et la réflexion personnelle.

En complément de cette partie qui se veut progressiste, la forme du culte est délibérément assez "vintage" à l'Oratoire, il faut dire que le lieu historique s'y prête aussi, mais la haute chaire, la robe d'université du pasteur, les chants multicentenaires, les textes de prière tirés de la Bible, le grave et puissant chant des grandes orgues... participent aussi à ce style. C'est un choix délibéré. Parce que s'il nous semble essentiel de sans cesse avancer, sans cesse chercher à progresser, réinventer, réformer notre interprétation de la Bible, notre théologie et notre éthique, il nous semble sage de ne pas non plus jeter à la poubelle tout ce qu'on apporté les générations passées. Mais au contraire de partir de cela, de ce trésor d'humanité et de foi offert par les générations passées pour chercher ensuite à l'enrichir et progresser. La seconde raison est que nous recherchons délibérément un culte qui soit pacifiant, tourné vers l'intériorisation.

Nous comprenons l'église en général et le culte en particulier comme unexercice de musculation pour la foi, la réflexion et la prière personnelle de chacun. Chacun peut donc choisir son rythme de participation au culte. A mon avis il est favorable de se fixer pour soi-même un rythme, quitte à réviser ses objectifs ensuite. L'essentiel doit rester la réflexion et la prière intime, dans le secret de son cœur et de sa chambre, comme le dit Jésus (Matthieu 6:6).

Une fois par mois, la communion est célébrée. Quiconque le désire peut participer, nul n'est obligé d'y participer.

Les différentes étapes du déroulement d'un culte:

Il commence par un rappel, en 20 minutes environ, d'un cheminement fondamental qui prépare à la lecture de la Bible. Ce temps est présenté comme un dialogue avec Dieu, avec alternativement une parole de Dieu (↓) et une réponse humaine (↑)

    • (↓) L'annonce de la grâce de Dieu : il nous aime sans condition, avant même le culte.
    • (↑)La louange à Dieu.
    • (↓) L'idéal de vie que nous propose l'Évangile : en aimant Dieu et son prochain comme soi-même.
    • (↑) La repentance, nous permettant de nous rappeler que nous avons besoin de progresser par le pardon et l'aide de Dieu,
    • (↓) L'annonce du pardon de Dieu : par grâce, les humains sont tous pardonnés de la même manière et ont tous la même place sous "le Soleil qui se lève sur les justes comme sur les injustes." (Matt. 5:45)
    • (↑) La confession de foi, c'est à dire sa confiance en Dieu qui ouvre la route de la libération, en Jésus Christ qui incarne la Parole d'un Dieu d'amour et de pardon, et en l'Esprit-Saint qui anime les croyants et les hommes de bonne volonté.
    • (↓) La lecture de la Bible, qui rapporte des témoignages humains sur les actions de Dieu dans le monde
    • (↑) La prédication sur le texte de la Bible : recherche d'appliquer ce texte à notre monde et à notre propre vie. Cette prédication se prolonge par une prière d'intercession, attendant l'action de Dieu effective dans ce monde auprès de ceux qui souffrent, et pour que nous puissions les soulager aussi.
    • (↓) La Bénédiction, qui rapporte des témoignages humains sur les actions de Dieu dans le monde

La partie la plus importante (en volume, c'est la moitié du culte) c'est la lecture de la Bible et la prédication. A partir de l'étude d'un texte biblique, le pasteur tente d'apporter une réflexion, une nourriture et une interpellation. Il fait part, en toute liberté, de ses propres convictions et montre l'actualité de la Bible et de l'enseignement de Jésus Christ. (si vous le désirez, vous pouvez voir, lire, entendre, des centaines de prédications sur ce site, mais sans la présnece des autres, sans l'ambiance que donne l'assemblée, et sans la préparation qu'apporte le déplacement jusqu'au temple, puis la liturgie... ce n'est bien sûr pas la même chose...).

Ensuite vient (parfois) la célébration de la Sainte Cène. Tout un chacun peut (s'il le souhaite) y participer en se joignant au cercle des communiants. Chacun reçoit de son voisin le plateau de pain et la coupe de vin. Ce repas rappelle que nous sommes tous ensemble appelés à nous nourrir de l'enseignement et de la vie du Christ, et que cela fait de nous des frères et soeurs, invités à la même table.

Lors des "annonces", une information est donnée sur les activités de la paroisse.

Une collecte est faite pour permettre à l'Église d'annoncer l'Évangile, ou pour le service d'entraide (le 2e dimanche de chaque mois), pour donner un coup de main d'urgence aux plus démunis. L'Église vit uniquement par les dons et l'engagement de ses paroissiens.

Le culte se termine par la prière d'intercession et le Notre Père. L'assemblée présente à Dieu la souffrance du monde et en appelle à l'aide de Dieu pour savoir ce qu'il va nous inspirer comme paroles et comme actes. Enfin, par la bénédiction, chacun reçoit l'assurance que l'amour de Dieu l'accompagnera sur son chemin.

Les différents temps du culte sont ponctués par le chant de psaumes et de cantiques, et par des jeux d'orgue.

 

Vous trouverez quelques pistes de réflexion dans ce petit dictionnaire de théologie, mais aussi les questions-réponses.

En pratique

Cherchez une paroisse protestante (demandez à Google près de chez vous une église protestante réformée, luthérienne, presbytérienne, épiscopalienne, inclusive, progressiste... que je préfère personnellement aux églises "évangéliques", baptistes, pentecôtistes... mais chacun sa sensibilité). Il existe en général un culte vers 10h30 chaque dimanche, ainsi que pour la veille de Noël au soir, le jour de Noël, dans la semaine et le jour de Pâques, le jeudi de l'Ascension et le dimanche de Pentecôte.

Un receuil de chants est remis aux participants au culte, il y a souvent dedans un ordre du culte qui est également remis ou trouvé dans le cantique qui aide à suivre. Mais de toute façon, ce n'est pas grave si l'on ne sdait pas trop comment cela se passe, il suiffit de suivre les autre personnes. Et si les chants sont souvent les même.

Une fois par mois, la communion est célébrée. Quiconque le désire peut participer, nul n'est obligé d'y participer.

Des baptêmes d'adultes, des profession de foi (ou confirmation) ont souvent lieu au cours du culte. Des baptêmes d'enfants ont en général lieu lors d'un culte familial organisé à un autre moment qui arrange la famille mais peut trouver place aussi au cours du culte du dimanche.

pasteur Marc Pernot

Peut-être trouverez-vous réponse à votre question dans les pages de questions et réponses sur ce site, sinon, n'hésitez pas à nous la poser.