Dieu achève son œuvre le 7e jour (Genèse 2:2-3)

Dieu a la réputation de ne rien faire le 7e jour de la création. Selon la Genèse, il fait au contraire quelque chose d’essentiel : il achève son œuvre en la bénissant, en lui donnant le repos, la paix intérieure.

En faisant cela, il fait bien plus que quand le pâtissier achève son gâteau en mettant une cerise confite sur le sommet. Parce que la bénédiction change tout. Ce serait plutôt comme de mettre le courant dans un ordinateur ou une lampe… Dans un sens cela ne change pas grand chose, puisque l’appareil était déjà construit d’un point de vue matériel. Cette dernière étape est pourtant celle de la vie, le moment où l’ensemble prend un sens.

Le 7e jour est celui de la bénédiction de Dieu, et par conséquent, c’est celui du repos. Parce que c’est bien cela que nous offre le lien particulier entre Dieu et nous qu’est la bénédiction : la paix intérieure. Ce repos de notre être dans la paix n’est pas de l’inactivité, il est au contraire une activité qui donne du sens, qui met en relation, qui structure et qui anime l’ensemble pour que tout fonctionne véritablement.

C’est ce repos-là que Dieu nous propose de recevoir en nous arrêtant de nous agiter un petit jour par semaine. Le Christ nous a libéré d’une obéissance étroite à ce commandement, mais lui-même l’a intelligemment observé. Nous pouvons faire ce que nous voulons, bien entendu. L’essentiel est de garder concrètement du temps pour placer son être sous la bénédiction de Dieu.

Avec la “rentrée”, nous reprenons le rythme de nos activités diverses. Le travail, les études, les loisirs, les rencontres et l’entraide que permettent les associations… Tout cela peut être formidable, surtout si ce quelque chose qui est de l’ordre de la bénédiction de Dieu vient achever ce temps d’activités par un temps où Dieu nous donne le repos.

Le 7e jour n’est donc pas un jour sans travail, mais c’est un jour où l’on peut laisser Dieu travailler en nous, pour qu’il pacifie notre être en le bénissant.

C’est ce repos et cette bénédiction que Dieu nous donne en Christ.

Que Dieu vous bénisse donc, & que Dieu soit béni au-dessus de tout dans notre vie.

Marc Pernot

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *