Comment sommes nous sauvés, alors que nous ne sommes pas parfaits ?

Question d’un visiteur :

Bonjour,

Je voudrais savoir, tout en sachant que Jésus est plein de bonté envers nous, sommes nous certains d’être sauvé ?

Chaque être humain, ne peut être totalement exempt de tout péché, cela est difficile dans le monde actuel, malgré notre foi, nous ne sommes pas exempt de tout reproche.

Difficile de vivre sa foi en 2009 !

salutations

Réponse d’un pasteur :

Cher monsieur,

Oui, effectivement, nous sommes tous à la fois un peu mauvais et un peu bon quand même. C’est une première donnée, universelle.

La seconde est l’amour de Dieu, qui lui, est massif, infini. Son jugement, c’est donc certainement le jugement de celui qui aime. Aimer c’est relever ce qui est bon dans la personne que l’on aime sans s’arrêter à ce qui est mauvais. C’est aussi espérer que ce qui est bon pourra dans l’avenir augmenter et le mauvais reculer… C’est comme cela que Dieu nous juge. La justice de Dieu est une justice qui nous “rend juste” en regardant ce qui est bon en nous aujourd’hui, et en agissant comme elle peut pour nous rendre plus juste encore.

Donc, à mon avis, le jugement de Dieu ne sélectionne pas telle ou telle personne et rejette telle ou telle autre. Mais le jugement de Dieu accueille chaque personne et la purifie.

Nous sommes donc certains d’être sauvés, à mon avis, puisque Dieu nous aime d’un amour éternel. Mais une part de nous mêmes sera quand même écartée, et c’est une bonne nouvelle, car cette mauvaise part de nous-mêmes est une source quotidienne de régression et de souffrance pour nous et notre entourage.

Voir, pour poursuivre cette réflexion, ces pages du site :

article « jugement » dans le petit dictionnaire
une prédication sur Matthieu 25
une prédication sur le déluge
Cela dit, oui, ce n’est pas facile d’être croyant en 2009, mais plutôt plus facile qu’à bien des époques précédentes : nous avons la liberté de lire la Bible, de nous réunir, de penser. La science et la philosophie nous respectent (mis à part quelques penseurs haineux), la théologie et les sciences bibliques ont bien avancé au cours du siècle dernier… Bref, nous avons plutôt de la chance, je trouve.

Bonne route & Amitiés

pasteur Marc Pernot

Print Friendly, PDF & Email

Un commentaire à “Comment sommes nous sauvés, alors que nous ne sommes pas parfaits ?”

  1. Monsieur Marc Pernot,
    C’est la première fois que j’entend cette affirmation que la mauvaise part de nous mêmes sera écartée et c’est vraiment une bonne nouvelle que d’avoir cette confiance en ce Dieu qui nous aime d’un amour éternel.
    Olivier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *